Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Grand Bazar
Visites du Vendredi 17 Février 2006  

Grand Bazar d'Istanbul ...

   
Dolmabahce - Bazar Epices - Rustem Pasa - Mosquée Yeni
Dolmabahce
 
Topkapi - Grand Bazar - Bazar Egyptien aux épices
Topkapi
 
Kadiköy - Galata - Pera - Taksim
Galata - Kadiköy
 
Sainte Sophie - Mosquée Bleue - Citerne Basilique - Mosquée Soliman, des Princes et de Beyazit
Sainte Sophie
 
Mosquée des Tulipes - Pantocrator - Mosquée Fatih - Chora - Fener
St Sauveur Chora
 
Grand Bazar - Caravansérails - Han
Grand Bazar
 

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Liens Turquie
Photos

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors on finit nos valises avant de les laisser à la conciergerie de l'hôtel pour la matinée. On a réussi à rentrer et emballer les tasses, pots de miel et confitures dans nos Tupperwares qui ne nous quittent jamais en voyage !

L'objectif n'est pas vraiment de revisiter le Grand Bazar car, comme je l'ai dit lors de notre 1ère visite, on en a assez vite fait le tour avec souvent les mêmes magasins.
C'est sympa mais c'est vrai que sans stand alimentaire, ça fait un peu centre commercial quoi !

Donc, on est à la recherche d'anciens caravansérails ou Han. A l'origine, ces endroits servaient d'hôtels pour les voyageurs et les caravanes de chameaux bien sûr. Maintenant, la plupart du temps, ceux des alentours du bazar regroupent des ateliers où sont fabriqués les bijoux et l'argenterie. ( Visite de 2011 avec plans détaillés )

Là aussi, on y va au pif car tout le monde t'en parle mais pour avoir un plan, tu repasseras ! En suivant mon plan et en demandant, tu devrais te débrouiller. T'es un(e) grand(e) garçon (fifille ) maintenant !

On prend l'allée principale à l'entrée du bazar pour traverser et rejoindre la mosquée Mahmut Pasa de l'autre côté . Les rues extérieures sont également intéressantes avec l'envers du décor et tous les grossistes en bijoux par exemple dont certains ne vendent que des bracelets ou des pierres précieuses.
On cherche, on cherche mais rien d'indiqué dans le guide pour trouver le Kalcilar Han. Comme depuis le début, le miracle s'accomplit et un commerçant nous demande ce qu'on cherche. On lui fait lire le nom ( j'suis un peu faible en accent turc ) et on est juste à 200m en fait.

Sur la photo, tu peux repérer la porte du Grand Bazar ( Mahmutpasa Kapisi ) et à droite, l'entrée du Kalcilar Han ou Bazar de l'argent.
Donc faut être à l'extérieur du Bazar.

Au RdC, des magasins et le 1er étage sous les arcades compte une dizaine d'ateliers spécialisés dans la vaisselle en argent.

 

grand bazar istanbul Nous revenons dans le Grand Bazar pour chercher le Zincirli Han. Sert-toi aussi des panneaux indicateurs au plafond comme ci-contre. Il faut viser la rue Aynacilar Sok près de l'ancien kiosque oriental. Tu vas forcément passer devant au moins une fois, tu verras !

Ensuite, nous cherchons à retrouver les boutiques de serviettes en coton puisque les filles les ont trouvé + sympa et + belles pour en faire des écharpes finalement. Bonne idée hein ?

Donc, tu dois chercher la sortie "Oruculer Kapisi" . Bon, j'ai essayé de l'indiquer sur le plan du trajet au mieux selon mes souvenirs.
L'allée "Perdancilar Sok" devrait t'y mener aussi.
De toutes façons, c'est le genre de magasin où une femme normalement constituée ne peut résister. Nappes, serviettes ou écharpes : tu vas y avoir le droit. Par contre, retiens bien les arguments quand tu vas essayer de faire pareil pour ton écran plasma !!!

2 écharpes - 3 grandes serviettes + 1 petite = 76 YTL.
J'en profite pour reprendre 100 YTL au distributeur de billets dans une des allées du Grand Bazar.

Même si on n'est pas intéressé, on regarde quand même des jolis tapis, des kilims dont certains en soie sont magnifiques.
La plaisanterie, avant discussion, atteint les 150€ pour 1m x 1m.
Déjà, quand on t'attaque à l'Euro, ça sent le prix touriste plein pot !

J'y connais rien mais on nous fait la retape sur le Double-Soie .... et au toucher comme à l'oeil, c'est franchement pas convainquant par rapport à du coton. On a déjà vu l'équivalent en Égypte ou en Chine ... et ici, on a pas l'impression de soyeux et brillant comme dans ces pays !
Bref, méfiance même si les motifs, par contre, sont raffinés.

12h00 : Nous ressortons pour longer le bazar par l'extérieur et aller vers Cemberlitas. On cherche rien de spécial, on flâne !
Alors que nous arrivons sur une grand parking, il y a à côté un ancien han où sont aussi garées d'autres voitures.
Le 1er étage est en travaux et on a juste droit à la vue !

Nous retournons chez Cerner, le restaurant du 1er soir.
On prend tous les 3 un "Spécial" : Boulettes + Purée Aubergines à 12YTL.

Nous voyons des hommes installer des tapis sur le trottoir pour la prière. La mosquée doit donc être pleine car c'est Vendredi, jour de la prière la + importante.
Je me demande comment ça se passe s'il pleut des cordes ???

Retour à l'hôtel. Je commande un taxi pour l'aéroport et nous avons le droit au modèle avec bonbonne de gaz dans le coffre.
Résultat : Les valises débordent et tout tient avec un bon vieux tendeur à bout de souffle !! Le prix est négocié et annoncé par l'hôtel à 22 YTL.
Pas si grave même si on a payé 19 YTL à l'aller. Tant que tu es à moins de 25YTL avec les bagages, faut pas chercher les embrouilles !

Aéroport en 20mn à peine. Ici, le contrôle se fait dès l'entrée et un policier veut vérifier un truc cylindrique dans 1 des valises !
C'est un des pots de confiture dans un Tupperware et il est calé avec les petites culottes de Mauricette. Le douanier à grosses moustaches devient tout blanc et détourne le regard, tout gêné !
C'est Satan en bouteille pour lui. Il nous fait remballer tout le foutoir et ne demande pas son reste .... Bref, si tu veux passer du "pas net", emballe-le dans des strings et porte-jarretelles rouge !

On enregistre. Il n'y a pratiquement personne au comptoir Air France.
L'avion sera rempli qu'au 1/3 en fait. Décollage à 15h25.

Comme dans tout vol international, on te sert un repas quelque soit l'heure. Bizarre de se voir proposer un plateau chaud à 16h00 et on décline l'offre mais ça mange ailleurs ...
3h00 de vol et 1h00 de décalage. Notre correspondance pour Bordeaux est à 21h00.


Conclusion ...


Alors globalement ça aura été un très beau voyage.
Tout d'abord la gentillesse des stambouliotes. Que ce soit dans les mosquées, lorsque nous étions perdus ou au hasard des boutiques et des marchés, leur bienveillance et accueil ne seront jamais pris en défaut. Le meilleur exemple aura été ce chauffeur de taxi qui nous aidera pour toutes les démarches afin d'acheter .... le forfait pour le tramway !
Il n'y a qu'à Topkapi où on sent bien que c'est l'usine et qu'il ne faudra pas compter sur un sourire ou de l'indulgence.

Pour les sites et monuments, la richesse est au niveau des + grandes capitales européennes. Nous n'avons même pas fait les différents musées de la céramique, calligraphie, des tapis ou des arts islamiques.
On oscille entre les musées comme Ste Sophie et des mosquées bien vivantes et encore en fonction.
On visite aussi bien des quartiers touristiques comme Sultanahmet que des endroits + populaires comme Fatih ou Fener et basculer dans la modernité à Beyoglu et Taksim.

C'est aussi une ville facile à visiter. Sans même prendre le métro, le tramway et les bateaux te permettront d'aller pratiquement partout.
Ensuite les taxis omniprésents et bon marché feront le reste. Une carte et le nom écrit ou traduit en turc permettront de se faire comprendre sans problème.

Les prix : Faut pas trop rêver non plus. Tu n'es pas dans un pays sous-développé et encore moins dans une ville moyenne. Je t'ai donné le prix de nos repas et pour un hôtel de confort honnête, tu ne trouveras pas de miracle. Reste les forfaits Internet parfois décoiffants mais on ne sait pas toujours où on va se retrouver et si c'est pour loger à 30mn de tous les sites dans une zone inhabitée .....
Il y a aussi l'éternel débat de dormir dans le quartier de Sultanahmet ou pas !
C'est vrai que le soir, il n'y a plus que les touristes mais par contre, le matin, tu es à pied d'oeuvre. A chacun de voir ...
Pour notre part, la vraie vie, tu la vois dans la journée finalement et cet inconvénient ne concerne qu'une infime partie de la journée.
Loger de l'autre côté, à Galata ou Taksim, impose aussi de faire pas mal de route pour arriver du côté "européen" où se trouve tout de même l'immense majorité des sites que tu vas visiter. ( Testé en 2008 )

Dernier point : Quand ?
Alors je t'ai pris la tête avec le froid qui régnait lors de cette semaine de Février. Il faut d'abord bien admettre que du et de la neige à Istambul n'est pas exceptionnel même si on peut avoir du soleil et un petit 10° également.
Si cela n'a pas été catastrophique, nous n'avons pas pu en profiter au maximum ... et encore, nous avons évité la pluie sur toute une journée.
Mais çà, on peut se le prendre aussi un mois + clément.

Inconvénients : Pas de pause en terrasse ou pique-nique sur un banc.
Nous n'avons pas fait la croisière sur le Bosphore et un temps gris qui ne rend pas hommage aux paysages.
A 17h00 : le soir tombant, les sites qui ferment et le froid te font rentrer à l'hôtel en attendant le dîner.

Avantages : Les récits et témoignages sur Internet font apparaître des embouteillages, dûs aux groupes et bateaux de croisière qui débarquent leur flot de touristes, dans les sites les + en vue.
Je ne peux pas comparer mais il est évident que nos visites de Topkapi, Sainte Sophie ou la Mosquée Bleue restent incomparables sans files d'attente, visites guidées accélérées pour rester dans le timing ou magma de touristes agglutiné devant les mosaïques en écoutant les commentaires dans 4 langues en même temps.

 

Retour au début ...
 
 
 


Trajet du jour

 

grand bazar istanbul
Superbe voûte du Grand Bazar.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kalcilar Han Istanbul
Kalcilar Han


Des ateliers pour l'argenterie.

zincirli  han
Zincirli Han


Pas vraiment d'ateliers ici mais un bel ensemble


Superbes serviettes et nappes en coton.


Pas d'arnaque à touristes, les prix sont affichés...

 


Voûtes du Han et électricité nickel !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ste Sophie pour nous seuls !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Istanbul | Dolmabahce - Ortaköy - Bazar Epices - Rüstem Pasa - Mosquée Yeni | Topkapi - Grand Bazar - Bazar Egyptien | Kadiköy - Galata - Pera - Taksim | Sainte Sophie - Mosquée Bleue - Citerne Basilique - Mosquées de Soliman, du Prince et de Beyazit | Mosquée des Tulipes - Pantocrator - Fatih - St Sauveur in Chora - Fener |
Grand Bazar et ses Caravansérails - Han |